Dimanche 9 octobre : c’est la journée de fête des aînés au Schnepfenried !

La veille, samedi vers 16H, Yves, notre maître des hautes œuvres gastronomiques, a coupé avec prouesse des légumes avec sa mandoline et d’un calme olympien il a laissé Robert fouetter la mayonnaise, Frantz se préoccuper de la béchamel, Gérard touiller la sauce aux légumes pour les lasagnes, Anne et Isabelle aux pluches, Elisabeth et les Moniques à la salade et à la vaisselle … entre autres !

Dimanche  11H …

Tout est fin prêt : les carrés de tables bien mises et fleuries, les buffets pour l’apéro bien garnis, la cuisine est nickel (-inox) et il n’y a absolument rien à voir … si ce n’est un quartet de marmitons qui joue à la belote et les sols ont été brossés un peu avant à grandes eaux.

Les trente-deux inscrits se retrouvent progressivement au complet dans la grande salle avec un mot de bienvenue de la présidente qui les invite à prendre l’apéritif. Ce dernier réjouit l’assemblée déjà bien pépiante.

Bonheur et joie de se retrouver au refuge sont palpables dans tous les groupes d’échanges qui migrent un peu partout comme les hirondelles au printemps.

Les dernières éclaircies de la journée invitent à la traditionnelle photo-souvenir qui sera cadrée à hue et à dia avant que les convives ne passent à table.

L’entrée aux couleurs ensoleillées fut suivie des lasagnes délicieusement fondantes et un dessert aux pommes « caramellement » succulent avec des quenelles de glace à la vanille que Fretzi avait préformées la veille d’un geste professionnel. Quel régal pour nos papilles !

Au café des propositions de menus pour la revoyure 2017 sont recensées et les conversations en duos meublent gaiement les coins de toutes les tablées.

A partir de 16h, Berg frei : les départs s’échelonnent, les yeux brillants, tout un chacun ravigoté par cette agréable journée de retrouvailles.