Activités & Sorties 2013

Sortie printanière

des Amis de la Nature de Colmar

Après un week-end passé dans notre refuge du Schnepfenried avec nos amis de Cocheren, les Amis de la Nature de Colmar. se retrouvent pour la balade printanière proposé par Jean-Claude autour de Fréland le 14 avril.

Effectivement, une quarantaine de participants (A.N.C. et hôtes) quittent la place centrale de ce magnifique village niché entre montagne, prairies et forêts de sapins et de pins.

Le circuit de découverte emprunté surplombe le village. Puis, nous poursuivons notre chemin vers le vallon de la Taupré et redescendons par Tibremont et la chapelle Saint Thiebaut.

Un ciel bleu azur nous accompagne tout au long de l’après-midi.

Les premières pentes s’avèrent être difficiles mais propices au réchauffement rapide des randonneurs. Nous profitons d'une vue magnifique sous un soleil bienveillant et nous découvrons une flore et une faune se réveillant après un hiver long et vigoureux.

Les primevères, aspérules odorantes ainsi que des jonquilles nous saluent à notre passage. Les oiseaux se remettent à chanter, les arbres se couvrent de bourgeons. Enfin un début de printemps !

Au détour d’un chemin, nous apercevons au loin un sanglier fuyant vers une lisière de forêt. Avait-il peur d’une horde d’hommes ?

Au fil des pas, le sentier nous fait découvrir des points de vue remarquables entre les pâturages, les arbres fruitiers et les fermes de montagne. Les chiens profitent du moment où nous longeons la rivière de l’Ur pour se rafraîchir les pattes.

Saviez-vous que non loin de là, à « la Halle Voirimont » un rocher a servi de siège à Jean Gabin lors du tournage du film « La Grande Illusion »?

C’est, sur une note fort sympathique que nous clôturons cet après-midi promenade en trinquant le verre de l’amitié, au Natala, pour l’anniversaire de Guy le président de l’association.

Puis c’est dans la joie et la bonne humeur qu’une prolongation conviviale se prolonge par un repas improvisé.

Le randonneur est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé.

Sonia BACH